incisif

incisif, ive [ ɛ̃sizif, iv ] adj.
• 1314; lat. médiév. incisivus
1Vx Qui incise, qui est propre à couper. tranchant. (XVIe) Anat. Dents incisives. incisive.
2(1827) Mod. Qui a un effet pénétrant, qui attaque ou touche profondément. acerbe, acéré, aigu, mordant, tranchant. Ironie incisive. Critique incisive (cf. À l'emporte-pièce). Style incisif et concis. (Personnes) « Éloquent [...] , parfois ironique, spirituel, incisif » (Renan).
⊗ CONTR. 1. Mou, 1. plat.

incisif, incisive adjectif (de incision) Qui atteint profondément, qui touche, blesse : Une ironie incisive.incisif, incisive (synonymes) adjectif (de incision) Qui atteint profondément, qui touche, blesse
Synonymes :
- acéré

incisif,ive
adj. Pénétrant, mordant. Critique incisive.

⇒INCISIF, -IVE, adj.
A. — 1. Qui est propre à inciser, à couper. Outil incisif; lame incisive. Les instrumens nécessaires dans la plupart des opérations sont : des bistouris droits et convexes, des pinces à dissection (...) quelquefois des couteaux, des scies, des tenailles incisives (NELATON, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 6).
ANAT. Dent incisive (v. incisive). L'homme a, à lui seul, des lèvres, une langue, des sucs gastriques, des dents incisives, canines et molaires, un œsophage, un estomac, des intestins (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 98).
P. méton. Qui se rapporte aux incisives ou à leur région. Os incisif; conduits incisifs; arcades incisives. Un canal oblique en bas et en avant, simple en bas, double en haut, canal palatin antérieur ou incisif, livre passage aux vaisseaux sphéno-palatins internes (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 60).
Muscles incisifs et subst. masc. incisifs. ,,Muscles de la lèvre supérieure`` (Ac. 1798-1935). Souvent il y a dans son épaisseur [du groin] un petit os particulier, de forme diverse selon les espèces, et maintenu entre les incisifs et les nasaux, auquel on donne le nom d'os du boutoir (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 591).
Groupe incisif. Groupe de dents ,,qui comprend les incisives et les canines maxillaires et mandibulaires`` (COURTOIS 1972).
2. Vx, MÉD. [Correspond à un sens disparu de inciser] Médicaments incisifs et subst. masc. incisifs. Médicaments ,,auxquels on attribuait la propriété de diviser les humeurs qu'on supposait épaissies et coagulées, et de faire cesser les obstacles qu'elles présentaient à la libre circulation des autres fluides`` (LITTRÉ-ROBIN 1858). On peut y joindre [dans le traitement de l'asthme] d'autres plantes un peu plus incisives, comme le lierre terrestre, la véronique, l'hyssope. Mais quant aux incisifs secs et plus actifs, comme la gomme ammoniac, les martiaux, les cloportes, la scille, etc. il faut s'en abstenir de peur d'irriter la poitrine (GEOFFROY, Méd. prat., 1800, p. 136).
B. — P. anal. [En parlant d'un phénomène physique ou d'une chose provoquant un phénomène physique] Qui produit une sensation vive, pénétrante. Froid incisif; sonorité incisive. Que les vins se succèdent toujours plus incisifs, plus pétillants, et soient de force à nous enivrer pour trois jours! (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 40). Le charme insolite de cette voix, moins musicale sans doute que celle de Mallarmé, plus sonore et qui devenait incisive dès qu'elle n'était pas assourdie (GIDE, Si le grain, 1924, p. 535) :
1. Le printemps, comme une arche, flotte
Sur les eaux nombreuses, et l'air
Dans ses bonds allègres cahote
Un parfum incisif et vert.
NOAILLES, Forces étern., 1920, p. 152.
C. — Au fig. [En parlant d'une faculté intellectuelle, des manifestations de son activité, de l'expression, du style]
1. Qui a une grande pénétration, qui a la capacité de saisir la réalité d'une manière rapide et vigoureuse. Synon. aigu, perspicace. Regard incisif. Quand j'ai développé la liasse des lettres saisies chez cet infortuné jeune homme, Jacques Collin y a jeté un coup d'œil incisif (BALZAC, Splend. et mis., 1847, p. 605). Le goût exigeant, l'esprit incisif, toujours prêt et prompt, ont écarté toute jouissance ordinaire, tout raisonnement un peu lourd (TAINE, Notes Paris, 1867, p. 143) :
2. Il avait un œil clair, incisif, dans lequel on voyait passer une flamme qui était celle tour à tour de la décision, de l'ironie, toujours celle de l'intelligence la plus aiguë. On avait l'impression que ce regard vous mettait à nu...
VIALAR, Carambouille, 1949, p. 279.
2. Qui frappe par une énergie, une efficacité saisissante. Style incisif; talent incisif. L'exécution est comme toujours incisive et sobre, d'un dessin serré, s'attachant à faire saillir la silhouette des corps, donnant l'impression ressentie presque sans le secours de la couleur (HUYSMANS, Art mod., 1883, p. 267) :
3. Il possédait une rapidité de facture assez rare et une saveur, une truculence qui, jointes au parti qu'il tirait de sa science de l'ancien, conféraient à ses œuvres une manière à la fois incisive et floue, d'un pouvoir surprenant.
CARCO, Montmartre, 1938, p. 34.
Emploi subst. masc. avec valeur de neutre. Il va sans dire qu'en parlant avec éloge de ces portraits [de H. Scherer], de la science comparée qu'y déploie l'auteur, du talent d'analyse et de discussion qu'il y porte, de la netteté, du nerf, de l'incisif, je ne prends point à ma charge la responsabilité de ses conclusions sur les individus (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 15, 1851-62, p. 57).
3. Qui est propre à blesser, qui a quelque chose d'acéré, de mordant, de corrosif. Ironie incisive; mots incisifs. Il parle avec des gestes rapides, d'un ton incisif. Son œil rayonne d'insolence orgueilleuse (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 397). Les deux hommes ne s'embarrassaient plus de politesse. Les répliques s'échangeaient, brèves, incisives. Ni l'un ni l'autre n'essayait de mettre de civilité dans son regard (SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p. 123).
P. méton. [Appliqué à une pers.] L'accusé redevint en un clin d'œil un être passionné et incisif (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 475). C'est décidément le Barrès de Leurs figures que je préfère, incisif et montrant les dents (GIDE, Journal, 1931, p. 1063).
REM. Incisivement, adv. D'une manière incisive. Toujours le même regard d'éclairs et la même parole si incisivement éloquente (BARB. D'AUREV., Memor. pour l'A... B..., 1864, p. 407).
Prononc. et Orth. : [], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1314 medecine incisive « propre à dissoudre les humeurs » (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, 1769 ds T.-L.); 2. 1545 « qui sert à couper » (A. PARÉ, Œuvres, éd. J.F. Malgaigne, II, 186 : tenailles incisives); 3. 1827 fig. « qui a un caractère mordant, tranchant (en parlant d'une idée) » (HUGO, Cromwell, p. 35). Dér. de incision; suff. -if, (cf. lat. médiév. incisivus « incisif, tranchant », XIIIe s. ds LATHAM). V. FEW t. 4, p. 625 b et note 2. Fréq. abs. littér. : 242. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 687, b) 198; XXe s. : a) 155, b) 242.

incisif, ive [ɛ̃sizif, iv] adj. et n. f.
ÉTYM. Mil. XVIe, Paré; « propre à dissoudre les humeurs » (en parlant d'une drogue), 1314; du lat. médiéval incisivus « tranchant », ou du rad. de incision.
1 Vx. Concret. Qui incise, qui est propre à couper. Tranchant.
Dents incisives.N. f. Cour. || Incisive : dent aplatie et tranchante qui sert à couper les aliments. || Chez l'homme, les incisives, ou dents de devant, implantées à la partie antérieure des maxillaires, sont au nombre de huit, soit quatre par mâchoire. || Incisives supérieures, inférieures. || Incisives des rongeurs (→ Grignotement, cit.).
1 Les petits museaux mobiles grimacent étrangement, découvrant les tranchantes incisives des rongeurs (…)
L. Pergaud, De Goupil à Margot, p. 110.
1.1 Il est difficile, faute de documents, de se représenter comment l'incisive devient chopper, c'est-à-dire comment le seul outil organique d'action tranchante, porté au bout des mâchoires, se transporte dans la main par l'action incisive d'un caillou éclaté.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. II, p. 44.
Groupe incisif, formé des incisives et des canines (par oppos. au groupe molaire qui comprend les prémolaires et les molaires).Relatif aux incisives. || Os, conduits incisifs. || Le canal palatin incisif.Vx. || Muscles incisifs, et, n. m., les incisifs (Cuvier, in T. L. F.).
2 (1827). Abstrait. Qui a un effet pénétrant, qui attaque ou touche profondément. Acerbe, acéré (cit. 4), affilé, aigu, mordant, tranchant. || Un ton incisif. || Une ironie incisive (→ Caustique). || Critique incisive. || Traits incisifs. Emporte-pièce (à l'). || Un style incisif et concis.
2 Ce récit fut aussi aigrement incisif que l'est un coup de hache.
Balzac, Un drame au bord de la mer, Pl., t. IX, p. 894.
3 (…) un rire grimaçant, effroyable, infernal — mais sarcastique — incisif, pittoresque.
Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, p. 42.
4 Nous prenons ce mot entre mille, tous plus incisifs, plus piquants et plus risibles les uns que les autres.
Th. Gautier, Souvenirs de théâtre…, Gavarni, p. 176.
Personnes. Qui emploie un langage, un ton incisif.
5 Avec cela, éloquent, passionné, étrange, parfois ironique, spirituel, incisif. Il avait peu de culture littéraire, mais sa parole était pleine de saillies inattendues.
Renan, Souvenirs d'enfance…, IV, II.
CONTR. Mou, terne.
DÉR. Incisivement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • incisif — incisif, ive (in si zif, zi v ) adj. 1°   Qui incise. Dents incisives, dents au nombre de quatre à la partie antérieure de chaque mâchoire, chez l homme ; ainsi appelées parce qu elles sont tranchantes. •   Les animaux qui ont des dents incisives …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • incisif — Incisif, [incis]ive. adject. Terme de Medecine qui a la vertu de dissoudre, d attenuer. Ce syrop est fort incisif. le vitriol a une faculté, une vertu incisive …   Dictionnaire de l'Académie française

  • incisif — adj., qui coupe, qui tranche : kè kope (Albanais 001). A1) style incisif, mordant : kè blyèsse <qui blesse> (001), k fâ mâ <qui fait mal> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • INCISIF — IVE. adj. T. de Médec. Il se disait autrefois Des remèdes que l on croyait propres à diviser, à atténuer les humeurs grossières. Remèdes incisifs. On l employait souvent comme substantif, au masculin. Les incisifs.   En termes d Anat., Dents… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • incisif — фр. [энсизи/ф] резко, остро …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • INCISIF, IVE — adj. Qui coupe ou Qui est propre à couper. En termes d’Anatomie, Dents incisives ou, substantivement, Incisives, Les dents de devant, qui sont faites pour couper les aliments. Muscles incisifs ou, comme nom masculin, Incisifs, Les muscles de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Os incisif — Prémaxillaire Crâne de Spinosaurus avec les prémaxillaires en orange. Les prémaxillaires, appelés quelquefois os incisifs, sont des os pairs situés à la partie antérieure de la mâchoire supérieure de nombreux animaux tout comme chez l homme, et… …   Wikipédia en Français

  • Déglutition atypique — La position de la langue joue un rôle essentiel dans la croissance de la face et dans les fonctions buccales (mastication, phonation, déglutition, etc.). Dans la déglutition atypique naissante, vestige de sa forme infantile, la langue s oppose à… …   Wikipédia en Français

  • mordant — mordant, ante [ mɔrdɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. m. • XIIe; de mordre I ♦ Adj. Qui mord, attaque. 1 ♦ Vén. Bêtes mordantes, qui se défendent en mordant (blaireau, loup, loutre, ours …   Encyclopédie Universelle

  • incisiv — INCISÍV1, incisivi, s.m. (Şi în sintagma dinţi incisivi) Fiecare dintre dinţii laţi, cu rădăcinile neramificate, aflaţi în planul anterior al arcadelor dentare, sus şi jos, şi folosiţi pentru tăierea alimentelor. – Din fr. incisive. Trimis de… …   Dicționar Român

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.